Tarragona Costa Daurada

Tarragona fait partie de mon héritage. C’est une ville située sur la Costa Daurada méditerranéenne d’Espagne, où j’ai eu l’occasion de faire mes études professionnelles d’administration. Je n’en ai que de bons souvenirs, mais que vous dire sur cette ville, sur mes racines, que vous dire sur cette terre ; il y a tellement de choses à dire que je vais essayer de vous la présenter, peut-être que cela vous donnera l’envie de la découvrir et j’aurai alors, accompli une belle mission. Il y a 2000 ans d’histoire, qui vibre dans cette ville. D’abord ce fut dans le passé une ville romaine fortifiée Tarraco et cela a contribué à la classer aujourd’hui au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est une ville qui connut les invasions Wisigoths et Arabes, la ville fut assiégée par les anglais et les français. Jules César et Jules Auguste venaient y passer l’été. Napoléon a massacré la population en 1811 mais la ville a survécu et la Santa Tecla, la cathédrale de la ville est toujours debout et sert de référence pour les pèlerins qui se rendent à Saint-Jacques-de-Compostelle. La mer y est belle et ses plages sont accueillantes, il fait bon se promener dans les rues pavées. Allez boire un café place de la Font, place del Rei, place Forum ou de la Rambla Nova, ses places débordent de vie et si vous aimez comme moi la bonne et traditionnelle gastronomie je vous conseille alors de goûter aux escargots épinette, le rompesco cassola ou l’arrosejat et si ce sont les poissons qui vous attirent alors allez dans le quartier des pêcheurs El Serrallo et son port c’est là que vous aurez le grand frisson.

Tarragona c’est tout cela et bien plus à la fois, c’est un joyau qui a été une forte influence dans mon développement et mon goût pour l’histoire. Je suis fier de vous la faire découvrir.

Une pensée sur “Tarragona Costa Daurada”

  1. Les hommes comme vous peuvent changer le monde, si seulement la majorité des humains avait la même pensée que vous, le mot guerre n’existerait plus.

    Longue vie à vous et à tous vos projets Monsieur Pedro Fort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *