L´édition d´un million et demi de dollars

L´édition d´un million et demi de dollars

Aujourd´hui, j´ai décidé d´écrire au sujet d´un chef d´œuvre de la littérature. Il s´agit de L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche, plus connu sous le nom de Don Quichotte.

C´est un symbole universel considéré comme étant l´un des meilleurs écrits littéraires de tous les temps. Il a aussi été dit que ce roman marque “l´avant” et “l´après” de la littérature espagnole. Avant l´apparition de ce roman magnifique, les livres étaient rédigés dans un espagnol trop recherché et donc difficile à digérer (voir l´œuvre de Lope de Vega par exemple). En revanche, L´ingénieux hidalgo don Quichotte de la Manche a été écrit dans un espagnol que tous pouvaient lire et comprendre pleinement, nonobstant les presque 23 000 mots différents, parfaitement utilisés. D´ailleurs, grâce à cela, a été créé et développé le Cervantinisme. Le Cervantinisme est un mouvement qui se dédie à valoriser et à mettre à profit l´œuvre de Cervantes.

Traduit dans 50 langues il est, à ce jour, l´un des livres les plus vendus, avec une estimation de près de 500 millions de copies, faisant ainsi partie des quelques ouvrages qui aient vendus tant d´exemplaires. Œuvres telles que L´Odyssée, L´Iliade, Roméo et Juliette, La Divine Comédie… Il faut tout de même savoir que le livre qui dépasse tous les autres est le Livre Rouge de Mao. Ce dernier semble avoir vendu plus de 6 milliards d´exemplaires au cours de l´histoire, phénomène qui n´aura rien à voir avec le plaisir de la lecture et plus à voir avec la divulgation politique ou philosophique, l´obligation et autres différents objectifs.

Vu les ventes importantes du roman de Cervantes, on peut supposer par conséquent qu´il est également très lu tout comme la Bible, le Coran, le déjà mentionné Livre Rouge de Mao et l´un de mes livres préférés, œuvre monumentale, Le Petit Prince.

Miguel de Cervantes Saavedra était collecteur d´impôts. Et suite à des erreurs qu´il commit lors de l´exercice de ses fonctions il fut emprisonné. La vie étant étrange, c´est pendant son séjour en prison qu´il écrivit Don Quichotte, complétant ainsi chacun des chapitres plein de vie et de liberté, derrière les barreaux. C´est aussi lors de son incarcération qu´il écrivit deux autres ouvrages; on peut donc dire, paradoxalement, qu´il aura su profiter de son “temps libre”.

Il faut souligner que Cervantes était également surnommé le “manchot de Lepanto”. Il avait perdu sa main gauche sur le champ de bataille, défendant l´Espagne catholique, ce qui ne lui rapporta pas grand-chose puisque on le mit en prison de toute façon.

Il y a quelques particularités concernant ce roman et l´une d´entre elles a toujours attiré mon attention.

Au cours de l´histoire Sancho Panza est un personnage réputé pour avoir de l´embonpoint. Or, Cervantes ne l´a jamais décrit comme tel, il fait seulement allusion que ce personnage a le désir de manger. Et cependant, sur les gravures de Gustave Doré il est ainsi transposé.

Mais le titre de cet article mentionne le chiffre de un million et demi de dollars ; je vais donc expliquer de quoi il s´agit.

C´est en 1605 que Don Quichotte a été publié pour la première fois. De cette série de livres, deux ont survécu jusqu´à nos jours et se trouvent en parfait état. En 1989, l´une de ces deux copies a été vendue contre la somme de un million et demi de dollars. La deuxième partie, également un tome originale, appelée El ingenioso caballero Quijote de la Mancha, a aussi été vendu en 1991 pour plus 10 millions de pesetas (aux alentours de $103 000 dollars de l´époque). Ce qui est dommage dans cette affaire, c´est que Cervantes est mort et n´a jamais reçu ces gains ni une grande renommée pour avoir écrit ces exploits littéraires.

Je voudrais simplement signaler que le meilleur de l´œuvre de Cervantes est de “vivre” le plaisir unique de la lire, de se perdre dans les décors, les scénarios, les circonstances qu´il aura créés afin de nous libérer des prisons de nos esprits.