Passion pour Notre Dame de Paris

Paris vaut bien une messe disait Henri IV ; Moi je dirais Paris vaut bien plus que cela !

La première fois que je suis descendu à Paris, c’était lors de mon voyage de noces. À cette époque-là, je pensais que ce serait la seule fois où j’aurais l’opportunité de visiter la capitale de la France. Pendant ce voyage, j’ai vécu une expérience qui selon mes souvenirs, fut assez mystique.   Je me trouvais face à la cathédrale de Notre Dame avec ma femme, quand un monsieur âgé, très mystérieux s’est approché de nous. Il nous a parlé en espagnol, avec un très fort accent français et comme s’il nous partageait le plus grand secret, nous a conseillé de rentrer à Notre Dame. Posant ses yeux sur les miens, avec un regard espiègle, il me dit que si je rentrais dans la cathédrale à ce moment là, ce ne serait pas la dernière fois que je verrais Paris, mais bien au contraire, je reviendrai maintes fois la visiter. Puis il disparut.

J’ai suivi son conseil, intrigué, mais sans vraiment y croire. Je fus saisi par la beauté et l’ambiance très spéciale qui y règne. J’ai pu comprendre pourquoi, selon ce qu’on racontait, beaucoup de monde se convertissait au catholicisme en visitant Notre Dame.

Mais surtout ce monsieur avait raison, depuis j’y suis revenu plusieurs fois, soit en vacances, soit pour traiter des affaires.

Que dire de Notre Dame qui captive tous ses visiteurs, qui inspire des grands écrivains comme Victor Hugo à écrire tout un merveilleux roman.

Dans le temps, les personnes malades qui allaient à notre Dame de Paris à implorer Dieu de les guérir, logeaient là dans une petite chapelle jusqu’à leur complète rémission.

Notre Dame de Paris possède selon les croyants, trois reliques de la passion du Christ. La couronne d’épines, un morceau de la croix sur laquelle il fut crucifié et un des clous utilisés pour fixer son corps à la croix.

Rajoutons le fait que l’école d’architecture Gothique, soit née presque du jour au lendemain, école très différente de la Romane qui était sa contemporaine, caractérisée d’une sophistication et d’une maitrise absolues de la géométrie. Elle reste à ce jour une énigme.

Si on ajoute à ça toutes les légendes au sujet des formules alchimiques qui se trouvent taillées sur ses murs, puis que des études récentes faites à travers des scans laser démontrent que le centre de la cathédrale est imparfait dans sa construction et que ceci n’est pas dû à une erreur, mais fait exprès pour donner plus d’esthétique, ce qui démontre encore plus une maitrise d’architecture. Contradictoirement, fait de Notre Dame un joyau énigmatique parfait !!!